L'écriture libératrice

L'écriture créative peut nous aider à transcender ce confinement restrictif.

Nous libérer au fil des mots est à portée de notre stylo.

 

Regarder autour de nous, reconsidérer ces petits riens du quotidien, devenus précieux au creux de nos journées  immobiles. 

 

Et se laisser aller à écrire. Un haïku par exemple. 

Les caractéristiques de ce  petit poème japonais : 

- 3 vers non rimés

- Idéalement constitué de 5-7-5 syllabes.

- Il évoque toujours  avec simplicité le ressenti d'un instant, une vision fugitive, une petite touche du monde qui nous entoure.

Tout indiqué pour poétiser nos observations contemplatives ou nos rêveries, favorisées par nos conditions d'enfermement.

Je vous rassure, les 5-7-5 syllabes ne sont pas toujours respectées dans les haïkus. On peut donc intervertir la longueur des vers, ou prendre des libertés quant au nombre de syllabes.

Alfred de Musset lui-même... :

Sur le clocher jauni (6)

La lune (2)

Comme un point sur un i (6)

Juste trois petits vers pour une bulle de légèreté et de sérénité.

          Depuis ma fenêtre...                       

 

A vous de jouer !

Parce qu'ils sont aussi plaisants à écrire  qu'à lire, je vous invite à partager vos haïkus via mon site. Si vous en êtes d'accord, il suffit de me les adresser par mail, j'aurai plaisir à les afficher ensuite sur cette page

                                     

 

We Are

MOVERS & SHAKERS